A propos
Photographe culinaire et reportages en Bretagne :

Née en Bretagne en 1971, la photographie est entrée très tôt dans ma vie. A 10 ans, je reçois mon premier appareil photo. Pourtant assez éloignée de ma formation initiale, cette passion ne me quittera plus. Des années plus tard, le besoin de me former à la photographie s’impose : je prends une année de disponibilité professionnelle pour intégrer une école d’arts appliqués.

Depuis, l’essentiel de ma démarche se partage entre photographie culinaire et reportage. A travers notamment une recherche sous forme de natures mortes, mon regard se pose sur la société de consommation, la nourriture et l’alimentation.

Par ailleurs, je suis également co-fondatrice du collectif de photographes briochins Les Flous Alliés. L’objectif de ce dernier est de créer et participer à la dynamique territoriale liée à la photographie : éduquer à l’image en allant vers tous les publics , favoriser la création et la diffusion d’œuvres photographiques dans des lieux dédiés mais aussi improvisés ou dans l’espace public.

 

J’ai été nommée aux International Color Awards, photographie culinaire en 2015 et photographie nature morte en 2016 et 2017.
Certains de mes reportages (Colère Paysanne et Pectem Maximus) ont été exposés au festival off Photoreporter en baie de Saint-Brieuc en 2015 et 2017.
Mon reportage “Colère Paysanne” sur la crise économique du secteur porcin dans les Côtes d’Armor a notamment été diffusé sur France info TV et Arte TV et Le point,version numérique.

L’Atelier photographique est né de l’envie de transformer une passion en un métier : être photographe !

Tirages d'Art
Tirages d’Art :

Photographe culinaire et reportages en Bretagne : une activité compatible avec une pratique de la photo plus artistique :

La plupart des photographies présentées sur le site sont disponibles sur commande en tirage de collection, édition limitée à 30 exemplaires tous supports et formats confondus.

Les entreprises qui achètent des œuvres originales d’artistes vivants et les inscrivent à un compte d’actif immobilisé, peuvent déduire une somme égale au prix d’acquisition, du résultat de l’exercice de l’année d’acquisition et des quatre années suivantes, par fractions égales.

Les sommes sont déductibles dans la limite de 5 % du chiffre d’affaires, diminuée des versements effectués (application de l’article 238 bis du code général des impôts) C.G.I.

N’hésitez pas à me contacter par mail pour recevoir la liste des tarifs et formats proposés.

© tous droits réservés, reproduction interdite